vendredi 22 juin 2018

67/68 : une autre révolution culturelle… Le couple à la loupe (41/43)

En partenariat avec

Ici, le vendredi, jusque fin juin 2018, en complément du feuilleton "société" publié chaque lundi, je vous raconte, quelques faits marquant de "la vie culturelle" de l'époque. À travers les livres, les films, les disques qui ont marqué la révolution culturelle qui couve. Avec des archives audio radio en exclusivité, les sources de la presse nationale et régionale, et… mes propres souvenirs.


















Dès le 12 janvier 1968, France Culture propose à ses auditeurs une longue série de trente-trois émissions hebdomadaires dont le seul titre nous interroge "La femme et le monde moderne" (1). Aujourd'hui douzième épisode et deuxième partie consacré au couple. Les situations de dialogue dans le couple, évoquées en début d'émission, valent leur pesant de carottes. La façon de l'énoncé est surprenante. Une nomenclature glaciale par trop didactique. On est très loin du ton de Ménie Grégoire sur RTL qui depuis 1966 donne chaque jour la parole aux femmes en direct à l'antenne.

En exclusivité et intégralité jusque fin juin



(1) Épisodes précédents ici et encore ici et

lundi 18 juin 2018

68 : et si tout avait commencé avant… De Gaulle essaye de reprendre la main (42/43)

En partenariat avec

Chaque lundi, jusque fin juin 2018, je vous raconte, ici, les prémices de ce qui a pu présider aux "événements" de mai 1968. Avec des archives audio radio en exclusivité, les sources de la presse nationale et régionale, les témoignages de quelques témoins précieux et… mes propres souvenirs.






















42. De Gaulle n'a plus de vision
Si en juin 1940 (le 18) de Gaulle a su s'inscrire dans l'histoire, en juin 68 il n'a ni anticipé ni su trouver les réponses au mouvement de société qui agite la France depuis mars. Le rassemblement des français du 30 mai, la dissolution de l'Assemblée nationale, les prochaines élections législatives du 23 et 30 juin donnent l'apparence d'une reprise en main. De Gaulle est dépassé, fatigué, usé et "l'interview" qu'il donne à Michel Droit ressemble plus à un monologue fastidieux d'autopromotion qu'à un projet de "nouvelle société" (1). Le cadre (étriqué) de cette interview (servile), le noir et blanc (le gris en fait), le ton péremptoire et lyrique du Général-Président donnent une image en absolu décalage avec ce qui se "passe dehors", avec les couleurs du printemps, la pétillance de la jeunesse et la parole libérée. À écouter pour prendre la mesure du déclin historique du libérateur de la France qui dans dix mois tirera sa révérence. 

7 juin 68



(1) En septembre 1969, Jacques Chaban-Delmas, 1er ministre de Georges Pompidou, proposera un projet de "nouvelle société" pour la France qui ne sera pas suivi par le Gouvernement et surtout par le Président lui-même,

vendredi 15 juin 2018

67/68 : une autre révolution culturelle… L'accouchement (40/43)

En partenariat avec

Ici, le vendredi, jusque fin juin 2018, en complément du feuilleton "société" publié chaque lundi, je vous raconte, quelques faits marquant de "la vie culturelle" de l'époque. À travers les livres, les films, les disques qui ont marqué la révolution culturelle qui couve. Avec des archives audio radio en exclusivité, les sources de la presse nationale et régionale, et… mes propres souvenirs.

©Gilles Caron/Mai 68




















Dès le 12 janvier 1968, France Culture propose à ses auditeurs une longue série de trente-trois émissions hebdomadaires dont le seul titre nous interroge "La femme et le monde moderne" (1). Aujourd'hui le dixième épisode s'intéresse à l'accouchement psycho-prophylactique. Là c'est "psycho" qui m'interroge. Le onzième épisode concerne la mère au sein de la famille. Pour ces deux épisodes on ne peut que louer la réflexion qui, si elle prend volontairement le parti des femmes, n'a pas forcément atteint les auditeurs masculins le samedi matin (8h30). À moins qu'en couple cela ait pu donner lieu à discussion et remise en question de comportements hérités d'une société patriarcale qui ne tardera plus à commencer à vaciller sur son socle (2)

En exclusivité et intégralité jusque fin juin
L'accouchement



La mère au sein de la famille



(1) Épisodes précédents ici et encore ici. Et
(2) À l'instar du Women's Liberation Movement aux États-Unis, le Mouvement de Libération des Femmes (MLF) sera créé en 1970,

France Culture, 13 mai 2008,

lundi 11 juin 2018

68 : et si tout avait commencé avant… Le dégel en juin : déjà ? (41/43)

En partenariat avec

Chaque lundi, jusque fin juin 2018, je vous raconte, ici, les prémices de ce qui a pu présider aux "événements" de mai 1968. Avec des archives audio radio en exclusivité, les sources de la presse nationale et régionale, les témoignages de quelques témoins précieux et… mes propres souvenirs.

41. Le dégel en juin, déja ?
"Dans l'audiovisuel, la situation s'est dégradée après la reprise en main annoncée par le nouveau Ministre de l'Information Yves Guéna. La police occupe les locaux de l'ORTF à Paris et en province. Le mardi 5 juin, des techniciens de l'armée sont requis pour faire fonctionner les émetteurs bloqués par les grévistes, et le vendredi 7 juin, le personnel en grève organise des manifestations à l'extérieur du bâtiment occupé par les forces de l'ordre. Les manifestants se succèdent dans la rue : le 4 juin, environ 15 000 "jeunes gaullistes" défilent du Trocadéro au Champ de Mars, tandis que le 6 juin les étudiants manifestent à la gare Saint-Lazare, même si Jacques Sauvageot, dans un meeting à Dijon admet la décélération du mouvement et déclare que "le mouvement recommencera d'ici à 6 mois" (1).

Autour de la Maison de la radio (Paris), le personnel en grève de la radio et de la télévision publique défilent autour du bâtiment à la très grande circonférence. Cette manifestation récurrente qui démarre le 6 juin, conçue sur 7 jours, est appelée "L'opération Jericho" (minuscule extrait dans la vidéo ci-dessous), symboliquement, reprenant les mots de la Bible : "Et le 7e jour, les murs de la ville s’écroulèrent…" Le 7ème jour rien ne s'écroula. Mais l'ORTF était encore très loin de la reprise du travail (2).



"Pierre Beylot, Henri Blachet. Qui évoque ces deux noms lorsqu’on parle de Mai 68 ? On cite Cohn-Bendit, Kouchner, Geismar mais jamais ces deux ouvriers de Peugeot morts le 11 juin 1968, au cours d’affrontements violents entre CRS et ouvriers à Sochaux. Le Mai étudiant parisien tient le haut du pavé dans la mémoire. Le Mai ouvrier (9 millions de travailleurs en grève) a été marginalisé. En 2008, Antoine Chao et Daniel Mermet étaient à Sochaux pour revivre avec témoins et acteurs cette journée particulière." (3)

(1) Jean-Claude Lescure, fresque Ina, 12 juin 1968,
(2) 2e jour de l’Opération Jéricho : les journalistes. 8 juin : 3ème jour les métallos. 9 juin : 4ème jour : l’Université. 10 juin : 5ème jour : le service public. 11 juin : 6ème jour : les arts et lettres (dont Jean Rostand, Jean Guéhenno, Clara Malraux, Elsa Triolet, Vladimir Pozner, Jean Cayrol). 12 juin : 7ème jour : le défilé des auditeurs et téléspectateurs est interdit (source ORTF),

(3) Là-bas si j'y suis, mai 2008

12 juin 1968, Actualités françaises (ORTF)

vendredi 8 juin 2018

67/68 : une autre révolution culturelle… La femme, le couple, les enfants (39/43)

En partenariat avec

Ici, le vendredi, jusque fin juin 2018, en complément du feuilleton "société" publié chaque lundi, je vous raconte, quelques faits marquant de "la vie culturelle" de l'époque. À travers les livres, les films, les disques qui ont marqué la révolution culturelle qui couve. Avec des archives audio radio en exclusivité, les sources de la presse nationale et régionale, et… mes propres souvenirs.















Dès le 12 janvier 1968, France Culture propose à ses auditeurs une longue série de trente-trois émissions hebdomadaires dont le seul titre nous interroge "La femme et le monde moderne" (1). Aujourd'hui voici le troisième volet sur la sexualité féminine qui aborde le mariage et le couple. Le ton de l'ensemble de la série est grave. On est sur France Culture "période austère". Autour tout bouge, tout craque et la sexualité particulièrement. La chaîne reste dans un académisme distancié du réel immédiat et, de fait, en décalage avec "le monde moderne" dont elle veut rendre compte (2).

En exclusivité et intégralité jusque fin juin
La sexualité féminine (3/3)



Avoir des enfants



(1) J'ai publié les deux premières émissions ici et les deux suivantes . Deux des trois émissions sur la sexualité féminine ici,
(2) Diffusion initiale le 9 mars 1968,

lundi 4 juin 2018

68 : et si tout avait commencé avant… Ce n'est qu'un début ? (40/43)

En partenariat avec

Chaque lundi, jusque fin juin 2018, je vous raconte, ici, les prémices de ce qui a pu présider aux "événements" de mai 1968. Avec des archives audio radio en exclusivité, les sources de la presse nationale et régionale, les témoignages de quelques témoins précieux et… mes propres souvenirs.

















40. Ce n'est qu'un début ?
Juin garde l'odeur de mai. L'essence est revenue à la pompe, De Gaulle à l'Elysée et la spirale de la mort pour le clan Kennedy aux Etats-Unis avec l'assassinat de Bob Kennedy le 5 juin 1968. Quelque chose va se passer mais quoi ? Rien n'est joué. Le vent de mai, le vent de liberté a soufflé jusque sur notre adolescence et nous trainons les pieds jusqu'au collège. Les cours sonnent creux. Dans nos têtes (et dans nos jambes) on est déjà en vacances. La gangue morale et institutionnelle dans laquelle "nous" tenait le pouvoir s'est brisée. Une nouvelle ère commence sans que nous en ayons pleinement conscience.

En exclusivité et intégralité jusque fin juin
Suite aux accords de Grenelle, journal de 13h (édition spéciale) journal de 13h, France Inter, 27 mai 1968,



En hommage à Bob Kennedy
Entretien avec Marc Dugain pour son libre "Ils vont tuer Robert Kennedy", Gallimard, 2017,

vendredi 1 juin 2018

67/68 : une autre révolution culturelle… La sexualité féminine (38/43)

En partenariat avec

Ici, le vendredi, jusque fin juin 2018, en complément du feuilleton "société" publié chaque lundi, je vous raconte, quelques faits marquant de "la vie culturelle" de l'époque. À travers les livres, les films, les disques qui ont marqué la révolution culturelle qui couve. Avec des archives audio radio en exclusivité, les sources de la presse nationale et régionale, et… mes propres souvenirs.
















Dès le 12 janvier 1968, France Culture propose à ses auditeurs une longue série de trente-trois émissions hebdomadaires dont le seul titre nous interroge "La femme et le monde moderne". J'ai publié les deux premières émissions ici et les deux suivantes . Aujourd'hui voici l'épisode 6 sur la sexualité féminine avec comme sous-titre : "un dialogue difficile". En préambule de l'émission il, est précisé aux auditeurs que bien que les propos tenus ne sont pas grivois il est préférable d'éloigner les enfants du poste ! Dans l'épisode 7 il est précisé que l'émission s'adresse aux éducateurs, aux spécialistes et aux auditeurs avertis !

Ce sujet fera l'objet de trois émissions. La troisième sera publiée vendredi prochain.

En exclusivité et intégralité jusque fin juin

La sexualité féminine (1/3)


La sexualité féminine (2/3)