dimanche 25 septembre 2016

Manège d'été à France Musique... (4/35)



Pendant deux mois, cet été 2016, Laurent Valero et Thierry Jousse, séparément, nous ont offert deux heures quotidiennes de petits bijoux musicaux. Deux heures, de dix-huit à vingt heures, qui passent, fuient et puis le vingt-six août c'est fini. Mais c'est quand même pas possible de laisser s'envoler une telle richesse dans l'éphémère. Alors, comme je l'ai fait moi-même (souvent l'émission à peine finie) je vous propose de réécouter chaque dimanche (idéal) un épisode de leur saga d'été. Juste avant de les retrouver ensemble à 18h, ce dimanche sur France Musique pour le nouvel "Easy tempo"…

Ce vendredi 8 juillet, le flâneur Valero nous propose une balade ou plutôt des balades de jazz. De quoi alenguir l'été d'une journée qui, avec le tempo de ce moment choisi, nous incite á tout arrêter. Le nez en l'air regarder fuir les nuages, profiter d'une petite brise dans les oliviers ou les acacias, et fermer les yeux pour se laisser porter par le swing. Voilá l'aubaine á revivre goulûment ce dimanche matin d'automne. 

Oh yeah "My Funny Valentine" et ses deux interprétations successives nous éblouissent par leurs "trouvailles" et leur originalité. George Shearing, d'abord, avec mêlé, le baroque de Jean-Sebastien Bach et puis Carmen McRae et son chant somptueux. Valero ne lasse pas de nous surprendre et ça fait plus de dix ans que ça dure. Ne se contentant JAMAIS de pousser les disques mais de toujours savoir nous raconter l'histoire sensible, drôle étonnante qui va avec. Ce plus, que dis-je cette qualité, montre encore comment la radio publique peut atteindre à l'excellence.

C'est sur France Musique et nulle part ailleurs. Cette "valeur augmentée" devrait être suffisante pour que les dirigeants de Radio France ne cèdent aux sirénes de la vulgarité et de l'opportunisme qui voudraient donner à la chaîne de faux airs d'une (autre) radio qui, facile, joue sur son nom et ses "vedettes". La valeur incontestable de France Musique c'est bien de pouvoir au détour d'un dimanche matin rejouer une partition originale qui, á la deuxième écoute, nous fait découvrir autant de choses qu'á la première.
(Á suivre, dimanche prochain)


Et retrouvez les compères today á 18h
sur France Musique pour Easy Tempo



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire