jeudi 25 août 2011

Monique le Marcis…

Monique Le Marcis et Philippe Labro



"Tout pour la musique" c'est ainsi que l'on pourrait résumer la longue carrière à RTL de Monique Le Marcis, responsable artistique de la station comme la présente Hélène Hazera dans un article de Libé (1). À l'écouter au micro de Philippe Labro (2) on découvre une femme exceptionnelle de "délicatesse et de sensibilité". Tout le contraire de ce que la chanson et le show-biz ont produit depuis les années 60.

Monique le Marcis aimait les artistes et les artistes le lui rendaient bien. Elle occupait une position privilégiée un temps où la radio avait à elle seule (ou presque) un pouvoir énorme de prescription auprès des auditeurs-consommateurs. Alors quand Roger Kreicher (3) veut unifier la programmation musicale il la choisit pour s'en occuper et donner "une couleur à l'antennne". Monique le Marcis à mille souvenirs précis de ses années radio sans jamais une seule fois tirer la couverture à elle. Incroyable et… touchant.

Dans l'ombre d'une station qui se revendique au sommet, Monique Le Marcis a participé de l'histoire de la radio moderne. Elle avait toute sa place dans la Mythologie de poche de la radio (4). Souhaitons qu'à l'occasion d'une prochaine série Thomas Baumgartner puisse l'y inviter.

Ajout du 17 octobre 2012
À propos de mon billet sur Ferré/Barclay j'ai cherché à m'entretenir avec Monique Le Marcis, nous avons "conversé" par mail. Voici ce qu'elle m'a écrit :
"Entrée en 1959, à ce qui était encore RADIO LUXEMBOURG, j’ai commencé à faire partie d’un comité d’écoute en 1963/1964 et suis devenue Directrice de la programmation musicale en 1970 – RTL depuis 1966 – tout en restant à la Direction des Variétés auprès de Roger Kreicher. J’ai donc accompagné l’arrivée du Groupe Prouvost, vécu celle de Jean Farran à la tête de RTL, continué avec les années PhilippeLABRO. Vu le relooking de la rue Bayard avec la façade VASARELY, la venue de toute une génération de journalises, animateurs, et animatrices, de réalisateurs, l’installation des nouveaux studios.  

Accompagné surtout la vision, la mise en forme, d’une nouvelle radio, avec la proximité de l’auditeur et enfin, en ce qui me concerne, la mise en place d’une véritable  politique artistique avec de grandes émissions musicales, de grands évènements musicaux, un relationnel suivi avec les artistes. Ce fut une belle aventure qui s’est terminée à ma demande en octobre 1996, au moment où beaucoup de choses changeaient, dans l’univers du disque comme dans l’évolution des radios, notamment face aux radios musicales formatées.

J’ai connu les plus belles années d’une radio, “MON RTL A MOI”, sur les chansons des plus belles générations d’artistes, interprètes, auteurs, compositeurs, arrangeurs. Ils furent là tous la jusqu’à mon dernier jour à RTL."


(1) Hélène Hazera qui depuis de nombreuses années anime Chanson Boum ! sur France-Culture à minuit le samedi 
(2) Mon RTL à moi, 7 août 2011
(3) Voir sur ce blog l'article "Radio Luxembourg"
(4) France Culture, grille d'été 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire