dimanche 25 décembre 2016

Manège d'été à France Musique... (17/35)
















Pendant deux mois, cet été 2016, Laurent Valero et Thierry Jousse, séparément, nous ont offert deux heures quotidiennes de petits bijoux musicaux. Deux heures, de dix-huit à vingt heures, qui passent, fuient et puis, le vingt-six août c'est fini. Mais c'est quand même pas possible de laisser s'envoler une telle richesse dans l'éphémère. Alors, comme je l'ai fait moi-même (souvent l'émission à peine finie) je vous propose de réécouter chaque dimanche (idéal) un épisode de leur saga d'été. Juste avant de les retrouver ensemble à 18h, ce dimanche sur France Musique pour le nouvel "Easy tempo". 

,Jeudi 4 août. Coquin, Thierry Jousse a appelé son émission "À deux, à trois et plus si affinités. Le producteur a beau être malin il s'en tiendra à la... chanson. On a là une très belle façon de constater l'éclectisme que Jousse et Valero savent distiller avec talent et subtilité, jour après jour pour nos retours de plage. Commencer par Tony Benett et Lady Gaga "Cheek to cheek" (et revoir Fred Astaire et Ginger Rogers danser comme des dieux, in "Le danseur du dessus"), voilà quelque chose qu'on entend nulle part ailleurs. Poursuivre avec Ray Charles et Betty Carter "You and i" pas moins ! Et d'enchaîner Sacha Distel et Dionne Warwick "Oh yeah, yeah, yeah" (avec des scoubidous dedans).

Et Salvador et Rosa Passos "Que reste-t-il de nos amours ?" là on tombe en émoi ou en pamoison. Trenet est inoubliable mais le duo Salvador/Passos est enchanteur. Une fois de plus je dirai à Mathieu Gallet et Frédéric Schlesinger (1) que le tempo de Jousse/Valero fait aussi la marque de fabrique de France Musique. Et ce tempo-là personne ne l'a sur la bande FM. Alors "rien que pour ça" France Musique a toute sa place à Radio France. Musique classique, jazz et chanson. Car cette chaine ne fait vraiment pas ce que font Inter et Fip. Même en chanson !

Ajoutez Antonio Carlos Jobim, je monte sur la table, je danse la rumba, je chante de joie. Associer Jobim et Buarque "Anos Dourados" et voilà toute la sensibilité/sensualité du Brésil exacerbées. En fait, depuis le début de l'été, on n'arrivait pas à rentrer de la plage mais on arrivait pas non plus à louper "Retour de plage", et c'est la radio qui a gagné. Oh yeah ! Allez vous fondrez avec cette petite madeleine définitivement intemporelle de Caetano Veloso / Gilberto Gil "E Luxo So". "Merveilleuse samba, merveilleux duo" a raison de dire Thierry Jousse.

Et plus si affinités... Aldo & Udine. Crosby, Stills and Nash. The Byrds. Davis Crosby. America. Harpers Bizarre. The sweet inspirations. The Temptations/The Supremes. The Temptations. The Supremes. The Four tops. The Impressions. The Staples singers.

(1) Pdg de Radio France et Directeur éditorial du groupe public,


N.B. : De façon temporaire, le nouveau site de France Musique ne permet plus l'export du player, donc il vous faudra aller là pour écouter l'émission du 4 août.


Et retrouvez les compères today á 18h sur France Musique 
pour Easy tempo avec des chansons de Noël 
dans des versions plus qu'"inattendues". 

* Générique Ennio Morricone avec la voix d’Edda dell’Orso 
Une Voce allo Specchio, extrait de la BO de La Stagione dei Sensi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire