jeudi 5 décembre 2019

À la grève…la grève !

Hier la grève a été reconduite à Radio France (et ce jusqu'à lundi minuit)… J'ai un peu regardé les archives dispo sur le sujet sur ina.fr. J'ai trouvé une émission de "La fabrique de l'histoire" (France Culture) qui évoquait les médias et la Maison de la radio (ORTF). 



J'ai aussi demandé à la bonne personne qui en mai 68 tournait autour de la Maison de la radio (Opération Jericho), s'il y avait un programme musical à France Inter pendant les grèves. Elle ne se souvient pas d'avoir entendu quoi que ce soit ! Trou noir. Dans tous les cas tout était bloqué dans la Maison. Et s'il y a eu quelques velléités de diffusion de disques ce n'était ni institué ni organisé. Ceci pour confirmer que Jean Garretto et Pierre Codou n'ont pas inventé le programme musical Fip (France Inter Paris, janvier 71) suite à cette prétendue "référence audio de grève" ! Mais comme écrit partout et raconté par les protagonistes, Roland Dhordain voulait créer une radio de services (route, culture, météo) et a proposé à Garretto-Codou d'inventer quelque chose.

Quand les deux producteurs ont obtenu studio dédié (167), équipe technique, ils ont créé Fip sur la base du concept "60 minutes de musique par heure" avec des animatrices qui accompagnent l'auditeur tout au long du programme.









L'espoir, la chanson du Suisse Michel Buhler par Frasiak (extrait) : 
"L'espoir… C’est cogner du poing sur la table
C’est montrer son cul aux sinistres
Qui possèdent les continents
C’est dire leur fait à leurs ministres

Qu’ils soient larbins ou présidents

L’espoir c’est l’évidence belle
Que l’on est là, mille et cent mille
Sans peur aucune, debout, rebelles

Et que ça n’est pas inutile"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire