lundi 7 mars 2016

Les femmes à Radio France… Où ça ?




Les filles de France Inter (1979)
Dans le foyer "B", devant "L'envolée musicale", mosaïque de Jean Bazaine, 1963,

Assises par terre : 1. ? 2. Agnès Gribes, 3. Marie-Odile Monchicourt, 4. Danielle Nisieux,
5. Chantal Jolis 6. Marie-Andrée Masson, attachée de presse  7. Régine Luciani,
8. Françoise Morasso
Milieu : 1. Jeanine Leroy  2. Odile Verdier 3. Laurence Blondel, 4. Annette Pavi, 
5. Muriel Hess, 6. Macha Béranger, 7. Paula Jacques, 8. ?
Debouts : 1. Sylvie Fansten 2. ? 3. Noëlle Duck, 4. Monique Desbarbat, 
5. Jacqueline Montu, 6. Clara Candiani 7. Monique Dalberg, 
8. Carole Pither (qui m'a fait parvenir cette photo)

Alors que le CSA publie son premier rapport sur la présence des femmes dans les programmes audiovisuels, il aurait été bon, s'il avait existé en 1987, que le CSA révèle la façon dont le mensuel Marie France, le 1er décembre 1987, rendait compte d'un long reportage à la Maison de la Radio (1). Intitulé "Radio France, paroles et musique", Sophie Vial, dresse, sur cinq pages, le portrait de ceux qui font la radio publique à travers quelques uns de ses responsables et autres animateurs (2).

Vial citera et présentera plusieurs noms connus dont la plupart sont en photo miniatures : Roland Faure (journaliste, Pdg de Radio France), Jacques Chancel (Inter), Michel Meyer (France Info), Jean-Marie Borzeix (Culture), André Jouve (directeur de la musique, orchestres et maîtrise), Eve Ruggieri (Inter), Jean Garretto (Directeur d'Inter), Marcel Jullian (Inter), Alain Moëne (chef des programmes Musique), Jérôme Bellay (Directeur d'Info), José Artur (Inter), Claude Guillaumin (Inter), Alain Bédouet (Inter), Roger Gicquel (Inter), Roland Dhordain (Inter), Jacques Pradel (Inter), Jacques Duchâteau (Culture), Pierre Bouteiller (Inter), Françoise Dost (Radio Bleue), Françoise Morasso (Inter), Jean-Michel Damian (Musique)…

Vingt-et-une personnes nommées, dont 3 femmes auxquelles s'ajoute, au fil de l'article Marie-Odile Monchicourt (Inter). Que d'hommes, que d'hommes, que d'hommes ! Aurait-on caché à Mme Vial les nombreuses femmes qui, au micro, font aussi la radio, et qui, en 1987 n'étaient pas dans des placards : Laurence Bloch (Culture), Kriss (Inter), Agnès Gribes (Inter), Laure Adler (Culture), Geneviève Ladouès (Culture), Katia David (Inter), Macha Béranger (Inter), Marion Thiba (Culture), Marie-Hélène Fraïssé (Culture), Paula Jacques (Inter), Claude Dominique (Inter), Brigitte Vincent (Inter), Marie-Pierre Planchon (Inter), Irène Omélianenko (Culture), les animatrices de Fip… ? (3)


Septembre 1987















En 1987, un journal féminin, dirigée par une femme, Daniele Bott, confie à une femme, Sophie Vial, à l'occasion d'une opération qui permettra à 100 lectrices de passer le 21 décembre une journée à Radio France, de présenter la diversité de l'offre radiophonique publique. Pour ces deux femmes il n'y a donc que deux femmes qui font de la radio : Ruggieri (Eve raconte) et Morasso (L'Oreille en coin du dimanche matin). 

En 1970, si Chancel avait beaucoup de mal à comprendre le féminisme de Delphine Seyrig, en 1987 un mensuel féminin a une bien drôle de façon de mettre en valeur les femmes de radio. Trente ans plus tard le CSA doit encore faire des rapports pour déplorer l'absence de parité sur la présence des femmes dans les programmes audiovisuels. Quelle tristesse !


L'envolée musicale" de Jean Bazaine © ADAGP, Paris, 2016, Photo : C. Abramowitz / RF

(1) La semaine dernière j'ai écumé quelques archives et je suis "tombé" sur cet article de Marie-France,
(2) Radio France en 1987 : France Inter, France Culture, France Musique, Fip, RFI, Radio Bleue, France Info,
(3) Et toutes celles que j'ai oubliées qui voudront bien ne pas m'en tenir trop rigueur, 

22 commentaires:

  1. Bonjour Ami de Radio (si vous me permettez),
    Quelle misère qu'il faille un rapport sur la parité hommes/femmes, voire même que la parité ne soit pas une évidence dans toute chose, et qu'en plus ce soit le premier ! il est temps ! d'ailleurs Cher Fanch, avez vous remarqué que le Comité même d'orientation pour le droit des femmes auquel est remis le rapport du CSA, pêche dans l'autre sens, à savoir que sur 15 membres, il y 9 femmes et 6 hommes !
    je ris de votre archive cependant car Marie France comme bien d'autres magasines, ne met en valeur que certaines femmes. Et à la radio avec des messieurs comme Chancel, vous voyez un peu le boulot !! et je constate qu'il est aussi balourd avec les hommes politiques, j'ai fait un bond sur ma chaise à roulettes en lisant sa remarque à Debré "vous auriez fait un excellent dictateur" ! Comment peut-on dire une chose pareille !
    quoiqu'il en soit, j'aime mes débuts de semaine avec votre radio-blog (au fait, plus de petit brunch ?).
    bonne semaine à vous sous les giboulées de Mars (enfin quelque chose de saison)
    Nanou

    RépondreSupprimer
  2. quel plaisir de revoir ces visages et ma chère Clara
    6 : Marie André Masson, attachée de presse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etes vous sûr de la date de la photo ?

      Supprimer
    2. Non Michèle je ne suis sûr de rien ! On cherche à plusieurs on recoupe et on recoupe… ;-)

      Supprimer
    3. Je pense que la photo est plus ancienne - 1982 probablement parce que j'en ai une autre, datée cette fois, avec les enfants et j'ai un vague souvenir qu'elle était prise le même jour.

      Supprimer
    4. Alors là on la met dans le chapeau et M. Davidas va sûrement préciser pourquoi c'est entre 1979 et 1981… Mais bon qui sait ? Merci Carole ;-)

      Supprimer
    5. Chantal Jolis c'est installée à Radio Canada en juillet 80.
      Pendant la saison 79 / 80 elle animait, avec Louis Bozon, le 5-7 du we
      .
      Extrait de son Wikipedia : Chantal Jolis française dynamique et passionnée, au micro de radio France Inter à Paris mais seulement « tolérée » par ses patrons, elle arrive au Québec en 1980, pour quinze jours, à l'âge de 33 ans, lors d'un petit échange des Radios francophones publiques. Aussitôt à Montréal, s'y sentant très bien accueillie telle quelle, l'esprit ouvert et vif et le ton aussi sérieux que rieur, chaleureux et familier, Radio-Canada lui offrant un contrat, elle en fait son pays.
      Gilles D

      Supprimer
  3. Ah ah quel plaisir d'avoir des lectrices (et lecteurs) si attentives ! Merci Michèle. Je fais skiff ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Toutes ces femmes sont éclatantes, photo magnifique et empreinte de souvenirs certainement. savez vous où elle a été prise ? dans les locaux de France Inter ?
    qu'est ce que veut dire "je fais skiff" ?
    la semaine est presque passée !!
    à bientôt de vous lire
    Nanou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Nanou ouh ouh ;-)
      Number one : je n'ai pas répondu à votre 1er commentaire car j'étais à Panam' à interviewer deux femmes (de radio) extraordinaires qui viendront un jour en son sur ce blog !
      Number two : cette photo est prise dans l'un des "foyers" de Radio France, c'est une mosaïque dont je vais indiquer prochainement l'auteur,
      Number three : "skiff" = "c'qui faut" , yo ?
      Number four : dès fois on se lève à 14h le dimanche (pas moi) et pas de brunch ;-)

      Bon je ne sais pas d'où vous parlez (chut !), mais si jamais vous êtes sur le littoral Atlantique je serai bientôt à La Rochelle et à Biarritz, donc si vous le souhaitiez on pourrait se causer (en vrai)… de radio.

      Voilà, bonne fin de semaine et (à suivre ;-)

      Supprimer
    2. c'est marrant que vous vous demandiez d'où je parle, parce que vous n'avez pas le son mais l'écrit de ma voix qui vient des rivages rochelais. de là, je lis tous ces commentaires et ces cogitations pour retrouver dames et dates. Je trouve cela très sympathique, vous verrez, toutes seront retrouvées !
      Houlà, je me sauve !
      nanou

      Supprimer
    3. Bon alors je serai à La Rochelle le 21 mai, on se verra ? ;-)

      Supprimer
    4. oui ! vous venez pour une émission de radio ?
      nanou

      Supprimer
    5. Non, non pour faire mon petit métier d'écriveur ! Mais je ferai aussi du son pour mon blog avec des stars de la radio oh oh !

      Supprimer
    6. Mazette ! déjà que je suis impressionnée ... vous me raconterez cela.
      je ferme le biniou ! l'heure de la sortie ie ! tout le long d'l'année é, l'heure de la sortie, c'est l'meilleur moment d'la journée.
      mon 1er 45 tours, fut un disque de Sheila .... voilà pour le son.
      A bientôt
      Nanou

      Supprimer
  5. j'opterais pour 82, Marie Andrée Masson n'était pas attachée de presse avant cette date,

    RépondreSupprimer
  6. Mchele, en 82 Chantal Jolis était déjà une vedette de Radio Canada, donc elle ne pouvait pas être sur cette photo.
    Gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne venait elle pas l'été faire des émissions ?

      Supprimer
    2. Hum Gilles, tu remarqueras que Michèle est têtue ;-) Et elle a raison ! Donc l'enquête continue. Merci à vous tous pour votre intérêt ;-)

      Supprimer
    3. Chantal avait tellement peur de l'avion qu'elle n'est jamais revenu. Pour la voir j'étais obligé de faire le voyage.
      Et en 82 Danielle n'était plus à Inter.

      Supprimer
    4. Le message ci-dessus est de Gilles Davidas… ;-)

      Supprimer