dimanche 16 octobre 2016

Manège d'été à France Musique... (7/35)



Pendant deux mois, cet été 2016, Laurent Valero et Thierry Jousse, séparément, nous ont offert deux heures quotidiennes de petits bijoux musicaux. Deux heures, de dix-huit à vingt heures, qui passent, fuient et puis, le vingt-six août c'est fini. Mais c'est quand même pas possible de laisser s'envoler une telle richesse dans l'éphémère. Alors, comme je l'ai fait moi-même (souvent l'émission à peine finie) je vous propose de réécouter chaque dimanche (idéal) un épisode de leur saga d'été. Juste avant de les retrouver ensemble à 18h, ce dimanche sur France Musique pour le nouvel "Easy tempo.

Le 14 juillet 1993, Léo Ferré faisait un ultime bras d'honneur à la Marseillaise en cassant sa pipe sous le ciel d'Italie. Ce 14 juillet 2016, Laurent Valero ouvre le bal avec "La Marseillaise" de Ferré et enchaîne avec "Les poètes" interprété par Gian Maria Testa. Pour digérer le folklore républicain "has been", il fallait bien nous rappeler le poète, le musicien et le libertaire Ferré pour sortir des commémos insupportables.

Sans être le moins du monde cocardier, Valero nous donne à entendre des interprétations de chansons de Barbara et de Brassens. Ces deux-là ne devant pas non plus
être au garde-à-vous devant les défilés militaristes. Ça swingue et ça revisite le patrimoine de la chanson française sans qu'il ne soit jamais besoin de sortir tambours et trompettes. On est bien, loin des clichés, des flonflons et des artifices.

Les Gainsbourg, Trenet, Nougaro et Brel qui s'en suivent complètent une féérie française qui donne envie de ne jamais fermer ce petit bal que Valero a su mener de main de maître.


Et retrouvez les compères today á 18h
sur France Musique pour Easy tempo


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire