mercredi 21 décembre 2011

Led Zep + François = Bon feuilleton



Sans mauvais jeu de mot, voilà du bon du très bon feuilleton, pour finir l'année en pente douce avec un formidable conteur qui donne à entendre une autre vision des mythes modernes (Stones, Dylan,…) et ici "la légende sombre de Led Zeppelin". Bon, fouille sa recherche et ne se contente ni des évidences, ni des simplifications, ni d'en rajouter une couche en idolâtrie. On est dans un road-movie où les images et les sons affluent. Au-delà des musiques et des mots on prend en feedback un boomerang en pleine gueule. Son récit n'est pas linéaire, ses bifurcations, déviations et autres tribulations collent avec la vie des artistes ou des groupes qu'il met en scène. Sa narration surtout, dans le principe même du feuilleton donne envie d'y retourner chaque jour et laisse comme un manque les samedis et dimanches… "Une chanson désespérée".

Chiens noirs des seventies
depuis lundi et jusqu'au 6 janvier 2012 (Rediffusion de Novembre 2004).

La sortie française de la biographie de Led Zeppelin par Stephen Davis, Hammer of The Gods, vient de paraître aux éditions Le mot et le reste.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire