samedi 11 février 2017

Kriss, pas là, pas loin…

Kriss, Chantal Pelletier (et ma pomme) © G. Hamon






















Ça fait pas sept jours que nous avons, Chantal Pelletier et moi, rendu hommage à Kriss à l'occasion du 14ème festival Longueur d'Ondes. Sur la petite scène du Vauban ce dimanche 5 février, Kriss est là. Bien présente. On la voit au micro de l'Oreille en coin. (1) Elle est entre Chantal et moi et je suis dans mes p'tits souliers (baskets). Le jour J est arrivé. Il y a juste un an le 10 février 2016, Chantal m'avait donné son accord pour que nous rendions, ensemble, hommage à cette femme de radio.

Pendant un an, à trois reprises, nous avons imaginé notre séance, écouté à l'Ina de nombreuses archives. Chantal a préparé et sélectionné les textes de Kriss qu'elle lirait devant le public. Chaque fois, le cœur battant, de l'entendre si près de notre oreille, si près de nos souvenirs, si près du cœur et de son humanité indéfectible. Notre idée était bien de dresser un portrait sensible de celle qui en fit tant et tant, à longueur d'ondes, pendant quatre ans sur France Inter (2).


Vous trouverez ci-dessous l'intégrale de notre séance. Merci à Fabrice Derval d'Oufipo et à son équipe d'avoir réagi si vite pour permettre à ceux qui n'étaient pas présents de partager ce moment intense et émouvant. Je suis sûr que Chantal Pelletier vous aura donné et vous donnera envie de (re)lire Kriss. Et aussi de lire leur histoire commune, écrit par Chantal dans "À cœur et à Kriss" (3).


Voilà, comme l'an passé Pierre Wiehn, Claude Villers et Patrice Blanc-Francard, Kriss avait toute sa place dans "Dimanche dans un fauteuil". Salut Kriss on t'aime for ever.


(1) Merci à l'Ina et plus particulièrement à Dies Blau de nous avoir prêté cette belle photo de Kriss en 1972, où elle intervient dans "L'oreille en coin" de Jean Garretto et Pierre Codou,

(2) 2000-2004,
(3) Vous pouvez aussi vous rendre sur le site d'Oufipo pour y découvrir d'autres trésors sonores.

5 commentaires:

  1. C'est bien cela la magie de la radio (et de celle belle radio dont on a entendu les meilleurs échos au festival Longueur d'Ondes, cette année encore) : Kriss est là et bien là !
    Merci à Chantal Pelletier (à toi Fanch et aux organisateurs du Festival Longueur d'Ondes) pour ce généreux portrait sensible d'une belle femme de radio.

    Guillaume

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Fanch, elle est très belle cette photo de ce moment magique ! et celle que vous aviez choisie de Kriss pour accompagner vos propos était magnifique. Beaucoup d'émotion dans ce portrait sensible que vous avez proposé avec Chantal Pelletier, et c'est fou de constater combien une voix peut vous manquer !
    Ce festival est une pépite que grâce à vous j'ai découvert et j'ai été impressionnée de la qualité des propositions, bien que je suis loin d'avoir tout entendu (l'année prochaine peut être !). Je suis revenue de là remplie de joie et de mélancolie mêlées. j'avais beaucoup regardé les photos des éditions précédentes pour ne pas être trop en terre inconnue, et de mes rivages, je m'esquinte les yeux sur le site pour guetter les photos de cette dernière édition !
    Mais il y a fort heureusement votre blog ...
    bonne journée à vous
    Nanou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nanou....la discrète ;-)
      Au fur et à mesure dans l'année Longueur d'Ondes via Oufipo, la web-radio, va publier les séances sur son site. Inscrivez-vous à leur newsletter. Bon, j'ai l'impression que vous avez "loupé" ma réponse à votre dernier commentaire.
      Attention, si tout va bien, réservez votre 4 février 2018 (jusqu'à 18h) ça risque d'être énorme en terme d'hommage à la radio (mais chut !)
      Merci de votre fidélité 😘

      Supprimer
    2. j'ai bien lu votre réponse à mon premier commentaire, et j'avais répondu mais j'ai dû faire une mauvaise manip et ne pas envoyer ma réponse. Je vous disais qu'effectivement je ne vous avais pas rencontré en direct mais que ce n'était pas bien important. ce qui l'était, c'était d'écouter avec attention vos interventions. j'ai beaucoup aimé le moment avec Paula Jacques, mais je vous ai trouvé bien plus ému et dans vos petits souliers pour Kriss. Son absence ne se comble pas. Le lendemain, Paula Jacques m'a dit combien c'était dur pour elle de voir ses collègues encore dans la danse ! et elle, exclue.
      c'est loin dites donc le 4 Février 2018 mais je vais tâcher de faire en sorte que ... et peut être bien que j'arriverai à vous faire un petit signe discret.
      il y a toute une longue année à vous lire, et écouter les bobineaux que vous laissez gentiment à notre écoute.
      j'ai beaucoup aimé la ville de Brest, aussi;
      à bientôt
      Nanou

      Supprimer
    3. Uh uh uh ! Ben oui le plus "important" c'est de m'entendre au micro, mais j'aime bien (comme tous les gens de radio) connaître "mes" lecteurs-auditeurs. 😊 Février 2018, c'est loin bien sûr mais je suis sur le sujet Depuis le... 7 février. Et j'aimerais bien qu'il y ait foule car ce pourrait être un grand moment vu les témoignages potentiels. J'aime beaucoup faire des surprises alors avec vous j'vais pas m'gêner ! ;-))

      Plus ému par Kriss c'était pas dur ! Paula c'était sympa puisqu'on a pu dépasser le cadre de son chagrin. Quant à Lebrun/Laurentin c'était très sympa à préparer. On en reparlera prochainement.

      Je viendrai sûrement à La Rochelle avant que vous ne reveniez à Brest...
      Bonnes Ondes et bonnes écoutes à suivre !

      Supprimer