samedi 16 mars 2013

16 mars 1978… Portsall

Jeudi 16 mars 1978, 21h04. En reprenant l'antenne après le flash, Claude Villers (1) donne un court avis sur l'information qui a conclu le dit flash. Je ne l'ai pas écouté, même si la radio est restée allumée. De mémoire, Villers parle de catastrophe écologique et/ou de folie humaine. Je comprendrai vite, aux infos suivantes, qu'un immense pétrolier vient de s'échouer sur les côtes du Nord-Finistère, à Portsall (2). De toutes celles et tous ceux qui ont vécu "cette nuit-là", nombreux ceux qui se sont levés pour vérifier si l'odeur qui empestait leur maison n'était pas due à une fuite de leur cuve à fuel. Même quand ils n'avaient pas de cuve à fuel ! (3)

Le 14 mars 2011, la Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) - La première -, diffusait le  documentaire de Jean-Guy Coulange, "Portsall" (4). Aujourd'hui, trente cinq ans après la catastrophe, n'étant programmé sur aucune chaîne publique, vous le trouverez ci-dessous (5).

L'illustration du SoundCloud ci-dessous est l"abri" du canot de sauvetage et sa rampe de "lancement" à Portsall.

(1) "Marche ou rêve", France Inter, 1976-1978, 20h-22h. Hervé Hist a peut-être l'enregistrement du flash et de l'émission dans ses cartons ?
(2) Le port de la commune de Ploudalmezeau,
(3) Comme il savait si bien le faire, Pierre Bellemare sur Europe 1, avait organisé la mobilisation des français et des entreprises, - "il y a sûrement quelque chose à faire " - pour fournir bras et matériel pour "nettoyer" les grèves et les rochers de la côte nord du finistère. Des stocks de bottes arrivèrent, mais elles étaient exclusivement pour le pied… gauche ! 
(4) Dans l'émission "Par Ouïe-Dire", de Pascale Tison,
(5) D'autres sons autour de ce documentaire ici www.jgcoulange.com


5 commentaires:

  1. Je fais écho à ce billet et je dis ici mon étonnement de ne pas voir ce bel opus de Jean-Guy Coulange programmé sur "nos" ondes en cette année anniversaire de ladite catastrophe.
    j'entends être clair dans mon propos, mes liens d'amitié avec Jean-Guy n'altèrent en rien mes facultés de jugement sur son travail. Je veux dire que mon étonnement n'est pas complaisance de ma part mais regret de ce silence.
    "Portsall" figure heureusement en bonne place dans les rayons de ma biblio-discothèque et je suis bien aise pour les lecteurs de voir Portsall en player sur le billet du jour.
    Merci Fañch d'avoir eu le tact de rompre le silence qui sort du poste....(pardon à Ch. Rosset pour cet emprunt...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jakki et merci Jean-Guy… Pour avoir travaillé trente ans dans ce pays, entendre ceux-là me fait remonter la houle. "La marée je l'ai dans le cœur". Il fallait que quelque part ce doc s'entende. On déploie les multi-réseaux et ça finira bien par s'entendre. Allez voir si ce n'est déjà fait "Marée noire, colère rouge" de René Vautier (un cinéaste du Conquet, et j'oserai du con cret)…

      Supprimer
  2. Jean-Guy Coulange16 mars 2013 à 10:24

    Oui Jakki mais après tout notre Radio Fanch me convient très bien :-)
    Et merci aussi aux belges de Par Ouïe-Dire et aux bretons de Longueur d'ondes pour leur soutien et leurs diffusions.

    RépondreSupprimer
  3. Remarquable document! et illustration sonore extremement bien realisée.....les son est de qui?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est écrit dessus : Jean-Guy Coulange... ;-)

      Supprimer