vendredi 13 avril 2018

67/68 : une autre révolution culturelle… La mariée était en noir (31/43)

En partenariat avec

Ici, le vendredi, jusque fin juin 2018, en complément du feuilleton "société" publié chaque lundi, je vous raconte, quelques faits marquant de "la vie culturelle" de l'époque. À travers les livres, les films, les disques qui ont marqué la révolution culturelle qui couve. Avec des archives audio radio en exclusivité, les sources de la presse nationale et régionale, et… mes propres souvenirs.



La mariée était en noir
Le 17 avril 1968, sort le 9ème film de long métrage de François Truffaut "La mariée était en noir". La France n'est pas encore totalement bloquée par les "événements". Qui va encore au cinéma ? Les étudiants ?. Truffaut, prince de la nouvelle vague, ne va pas tarder à prendre position avec ses confrères au prochain Festival de Cannes. Et ne manque pas de soutenir Henri Langlois pour sa réintégration à la Cinémathèque.

L'archive ci-dessous vous permettra d'entendre Truffaut dans une interview pour "Le masque et la plume" évoquer son nouveau film. Dans Le Nouvel Observateur, le critique Jean-Louis Bory (membre aussi du "Masque et la plume") est élogieux : "Professeur Hitchcock, élève Truffaut, bravo. L'élève a regardé les leçons du maître, il les a assimilées. Le voici maître lui aussi. Et ce n'est que justice" (1).

L'interview de François Truffaut à 41'25" 
Le Masque et la plume, 5 mai1968, France Inter,

En intégralité et exclusivité jusque fin avril


(1) Source Wikipédia,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire